La chronique de BLACK IS BACK « PARLONS D’AUTRE CHOSE »

La chronique de BLACK IS BACK « PARLONS D’AUTRE CHOSE »

PARLONS D’AUTRE CHOSE

J’ai laissé passer quelques jours, en me disant : Ils y penseront plus !
Mais vous êtes là à me talonner, à me harceler. « Aller va z’y, te dégonfle pas. »
Ce papier je voulais pas le faire. Pas question, c’est pas la peine de compter sur moi. Je le ferai pas que je me suis dit. Non non non et non. Vous pouvez vous brosser. Pas de chronique là dessus…. J’ai plus un stylo qui marche…. Y a plus de page à mon carnet…. J’ai pommé le code de l’ordi …
Si vous voulez je vous parle du championnat de Meurthe et Moselle de patinage artistique. C’est bien ça ! J’ai plein de trucs à dire là dessus. Si si j’vous jure. Le gus glisse sur un glaçon glacé. Voyez, déjà c’est une bonne entame. Et d’un coup ! Hop il fait un truc en l’air comme un tire bouchon, et il reglisse après normal, presque sans tomber. C’est bien ça non ? Des fois c’est des filles et des fois ils sont deux ensembles et ils font les mêmes trucs en même temps. Pourquoi vous voulez pas que je vous raconte ça ? Non ? Vous vous en foutez du patinage artistique. Pourtant c’est un Français qu’a gagné le championnat de Meurthe et Moselle.
Non !? Vous voulez pas !
Vous préférez vraiment que je vous parle de l’équipe de France de Rugby ?
Bon OK. Je vais parler de l’équipe de France des filles.
Elles sont super les gonzesses. J’espère que vous les avez vues, parce que c’est tout ce qu’on aime. Elles galopent de partout, elles essayent, elles se plantent, elles recommencent en face, elles ont envie. Elles ont l’air heureuses de le faire comme ça et nous, de l’autre côté de la télé, on est contents aussi du coup. Et quand en plus elles gagnent, c’est encore mieux.
Mais pourquoi vous voulez que je vous parle des mecs ? Tout a déjà été dit. Ça fait du mal à tout le monde, et j’aime pas dire du mal et encore moins en faire.
Bon allez juste un truc, parce que vous insistez. Un truc comme un symbole. Sur la dernière tournée j’ai vu, comme vous, un joueur à qui on a donné un essai, poser le ballon dans l’angle et venir faire son petit coucou à lui devant la caméra. Sans penser à aucun moment, à faire le moindre petit effort pour se rapprocher des poteaux, histoire de simplifier le boulot de celui qui va transformer. J’ai le sentiment que tout le jeu de cette équipe est résumé dans cette action.
C’est sans doute pas de sa faute, c’est sans doute un gentil garçon, mais les commentateurs de tout poil ont dit de lui, que c’était une pépite ou un diamant brut je sais plus, et il l’a cru. Ça modifie forcément l’état d’esprit. Et j’aime pas ça. Les télés ont besoin de stars pour vendre de l’image, mais une équipe de Rugby c’est pas quinze fois un mec, c’est quinze mecs qui font qu’un. Faut pas mettre un mec en avant, il va être hors jeu. C’est écrit dans la règle. Faut arrêter les interviews à la mi-temps.
« Alors vos impressions – Ben y faut qu’on soit plus précis, faut qu’on soigne la conquête, ça va se jouer sur des détails, même si on a 30 points dans la gueule, y a encore 40 minutes pour revenir. On va se remettre au travail ». Là c’est sur que t’as de l’info importante …
Par contre derrière tu as : « T’as vu c’est moi qu’est passé à la télé, j’ai pas dit de conneries au moins ? »
Je vous l’avais dit, fallait pas me lancer sur le sujet.

« Retour