La chronique de BLACK IS BACK « JEAN-RENE »

Logo Black is Back

La chronique de BLACK IS BACK
Vous le savez, en général j’aime pas dire du mal, mais là quand même, je peux pas faire autrement. Alors je vous le sors comme je le pense :
LE JEAN RENÉ EST UNE GROSSE FEIGNASSE.
Bon j’explique parce qu’y en a encore qui vont dire :
« Oui !!! Mais non !!! Parce que quand même !!! Enfin tu vois quoi ? Faut être clair parce qu’autrement bon !!! »
Il fait quoi en vrai le Jean René ? Bon OK il bosse 9 ou 10 heures par jour à son boulot. Et zyva qu’y faut faire des devis, qu’y faut commander des machins, qu’y faut faire livrer des trucs , qu’y faut vérifier que ça roule, que tout le monde a ce qu’y faut. Ouais Ouais Ouais !!! Il fout rien 10 heures par jour quoi !
En dehors de ça il fait quoi ?
Bon OK il gère le club house. Mais c’est quoi gérer le club house ? Arriver avant tout le monde le matin. Ouais enfin il en faut bien un qui ouvre. Repartir quand tout le monde est parti le soir. Ouais enfin comme c’est lui qui a les clés autant que ce soit lui qui le fasse. Tout bien nettoyer pour recommencer le lendemain, prévoir les stocks des buvettes, alimenter les loges pour les matchs, assurer les repas des joueurs, du staff, les réunions d’avant match, d’après match, de la semaine, du comité directeur, du centre d’entrainement et quelques réunions extraordinaires par-ci par-là. Ah oui et quelques rassemblements de supporters aussi. Oui bon et alors ? C’est toujours la même chose donc c’est pas compliqué. C’est pas vraiment un boulot ça !
Bon OK ! Il s’occupe des cadets aussi. Les entraînements, les matchs, les déplacements, les stages à droite à gauche, les voyages d’intégration, s’assurer que tous les mômes sont là, passer du temps avec eux, voir si tout va bien. Ouais mais ça c’est juste pour le plaisir.
Donc on le voit, rien de bien sérieux quoi !
Alors moi je le demande, qu’est ce qui l’empêche de venir une heure ou deux le matin avant d’aller au taf, et le soir pareil une heure ou deux pas plus, avec son échelle et ses pinceaux pour repeindre la grande tribune qui en a quand même bien besoin. Et comme ça en deux ou trois ans on aurait une belle tribune nickel.
Mais non ! Au lieu de ça Monsieur préfère se tourner les pouces. Ah j’te jure si tout le monde faisait comme lui on serait dans une belle merde.
Jean René, Jean René, Jean fout pas une rame oui !!!!!!!

« Retour